Les paroles d’habitantes et d’habitants sur la santé sont en ligne !

Les paroles d’habitantes et d’habitants sur la santé sont en ligne !

 

Cette publication regroupe des paroles récoltées lors de réunions organisées dans le cadre de la participation des habitants à l’élaboration du Plan Régional de Santé 2018-2022. Ces paroles qui s’articulent autour de huit thématiques ne sont pas centrées uniquement autour du soin mais la santé et ses déterminants y sont appréhendés de façon globale. Ce rapport montre comment les inégalités vécues dans différentes sphères de la vie quotidienne ont un impact sur les inégalités de santé des habitants de quartiers populaires.

Accéder à la publication 

Publication d’une nouvelle plaquette sur les discriminations!

Publication d’une nouvelle plaquette sur les discriminations!

La plaquette « Discrimination ? Des médiateurs et médiatrices ressources » est désormais disponible. Les associations souhaitant la recevoir en version imprimée peuvent envoyer un mail à Aurélie Dutour (federation.mediation@gmail.com).

Cette plaquette rappelle la manière dont les médiateurs et médiatrices peuvent être des personnes ressources face aux situations de discriminations. Elle s’adresse aux partenaires des associations de médiation.

Elle a été réalisée par le groupe de travail « Médiation et discriminations » animé en 2016 et 2017 par Warda Khorsi (responsable de formation au Centre de formation aux professions éducatives et sociales à Aubervilliers).

Accéder à la plaquette

 

« Discrimination ? Des médiateurs et médiatrices ressources »

« Discrimination ? Des médiateurs et médiatrices ressources »

Cette plaquette porte sur les discriminations et le rôle que peuvent jouer les médiatrices lorsqu’une personne est confrontée à une situation de ce type. Elle est destinée aux partenaires des différentes structures de médiation.

Elle a été réalisé dans le cadre d’un groupe de travail organisé par LaFédé et animé par Warda Khorsi (responsable de formation au Centre de formation aux professions éducatives et sociales à Aubervilliers) auquel ont participé une dizaine de médiatrices travaillant dans des associations de LaFédé. Cinq séances de ce groupe ont été consacrées à de l’analyse des pratiques centrée autour de la question des discriminations. Lors de ces séances, les médiatrices ont pu analyser collectivement des situations où soit la personne reçue soit parfois la médiatrice elle-même dans le cadre de l’accompagnement avait été confrontée à une situation de discrimination. Les trois séances suivantes ont été consacrées à la réalisation de la plaquette pour les partenaires et d’un guide diffusé en interne à destination des médiatrices.

Télécharger la plaquette 

Offre d’emploi MÉDIATEUR/MÉDIATRICE SANTÉ

L’Association Communautaire Santé Bien-Etre porte un centre de santé associatif appelé la Place santé et propose des accompagnements dans l’accès aux droits santé, des consultations médicales et des activités de prévention et de promotion de la santé. Le travail en équipe est une dimension forte du projet. L’équipe pluriprofessionnelle est composée de médecins, de médiatrices santé, d’une musicothérapeute, d’accueillantes et d’administratifs.Finalité du poste :

Le/la médiateur/trice santé accompagne les personnes dans l’accès aux soins et aux droits de santé.

Il/elle contribue à la mise en oeuvre des projets de promotion de la santé, notamment sous la forme d’ateliers et de stands. Il /elle assure une médiation entre les institutions, professionnels et habitants/usagers. Il/elle participe à l’accueil de la Place Santé, centre de santé communautaire. Il/elle peut être appelé à participer à une consultation médicale.

Télécharger l’offre d’emploi complète.

Faire vivre un projet associatif : quelles complémentarités entre salariés et bénévoles?

Faire vivre un projet associatif : quelles complémentarités entre salariés et bénévoles?

Journée de travail- 7 novembre 2018

Historiquement, la médiation sociale et culturelle a été inventée par les femmes des quartiers populaires qui, dans une logique de solidarité de voisinage, accompagnaient les habitants de leur quartier lors de rendez-vous avec différents professionnels.
Aujourd’hui, la médiation sociale et culturelle s’est professionnalisée et les médiateurs et médiatrices s’appuient sur des savoirs acquis par leur expérience ou par des formations ainsi que sur un cadre déontologique clair lors de leurs interventions. Or, passer d’une activité bénévole à une activité professionnelle n’a pas de répercussions uniquement sur le travail concret des médiateurs et médiatrices mais également sur la manière dont ces derniers assurent leur travail. 
Cette diversité de statuts peut parfois créer des incompréhensions entre des personnes qui n’ont pas toutes intégrées l’association pour les mêmes raisons et n’ont pas toutes la même possibilité de s’y impliquer (temps disponible, position d’encadrement ou non…).

En 2017, un groupe de travail composé de cinq associations a travaillé sur la gouvernance associative pour tenter de faire un état des lieux des difficultés (souvent récurrentes) rencontrées par les associations et afin de réfléchir aux postures et pratiques qu’il est possible d’adopter selon les situations ainsi que leurs limites.

Dans la continuité de ce travail, il est proposé d’organiser une journée de travail destinées aussi bien aux administrateurs qu’aux salariés des associations afin de réfléchir aux différentes instances au sein d’une association (notamment le conseil d’administration et l’équipe salariée), à leurs fonctionnements et leur articulation entre elles. Il sera notamment questionner le sens que chacun, administrateurs et salariés, donnent au fait de travailler en association.

Cette journée se déroulera :

Le mercredi 7 novembre 2018 de 9h à 16h30
à l’Institut Nénuphar
72 rue Victor Hugo 93500 Pantin (métro Eglise de Pantin, ligne 5)

Programme provisoire :

9h : Accueil

9h30-10h30 : Droit des associations et droit du travail : dans quel cadre légal s’inscrivent les associations de médiation sociale et culturelle ?

10h30-12h30 : Travail en ateliers

Atelier 1 : « L’administrateur : un employeur bénévole avec une responsabilité en ressources humaines »

Atelier 2 : « Le salarié : à la croisée entre travail rémunéré et implication dans le projet associatif »

12h30- 13h30 : Pause midi

13h30- 14h : Restitution des ateliers de la matinée

14h-16h : Témoignages :

Témoignages 1 : Les changements induits par le passage du bénévolat au salariat

Témoignage 2 : Assister au conseil d’administration en tant que salarié : un changement de perception de l’association

Témoignage 3 : Présentation d’une commission de travail mixte salarié-administrateur

16h-16h30 : Clôture de la journée